L’examen locomoteur, au détail près

Véritable artisan de l’état de bonne santé des chevaux dont il a la charge, le Dr Thomas Launois s’est spécialisé dans le suivi locomoteur du cheval sportif. En un dialogue avec Ekico, il a accepté de nous ouvrir les portes de ses examens.

Ce vétérinaire expérimenté exerce au sein de la clinique équine Bailly vétérinaires située en région parisienne (77). Entre chirurgie et suivi régulier de ses chevaux  “qu’il connaît par cœur”, c’est grâce à une expertise aiguisée au fil des années qu’il juge des meilleurs soins à apporter à chaque cheval.
Tests de flexion, palpations, observation de la locomotion en ligne droite/cercle, pince à sonder, imagerie, etc.,  chaque équidé est minutieusement « checké ».
Un examen locomoteur complet est couramment pratiqué, au détail près. 

Les nouveaux procédés au service de la performance

Le Docteur Launois ne s’en cache pas, il nourrit un objectif clair : offrir le meilleur suivi et les meilleurs soins aux chevaux grâce aux dernières techniques disponibles.

Il participe notamment au développement des dernières innovations en matière de suivi de la locomotion et des pieds du cheval.

L’intelligence artificielle, les collectes de données, la reconnaissance d’images, etc., de nouvelles possibilités que le novateur praticien fait entrer petit à petit au service de son expertise et qu’il collabore à améliorer.

L’intelligence artificielle en appui à l’observation visuelle

Au sujet des guêtres Tendiboots :

Je ne m’attendais pas à cela, les guêtres me poussent parfois dans mes retranchements. Elles peuvent m’amener à réinterpréter mes premières observations et à préciser le suivi locomoteur de mes chevaux”, poursuit le Dr Thomas Launois.

Les guêtres sont utilisées pour collecter des informations complémentaires sur la locomotion du cheval et permettre d’objectiver des évolutions. Par exemple, lors d’anesthésies tronculaires, le système offre des données complémentaires sur l’évolution de la symétrie entre les membres.

L’outil est régulièrement utilisé lors des examens orthopédiques de vétérinaires spécialisés afin d’entraîner ses algorithmes pour améliorer le suivi des chevaux et leur bien être. “La prochaine étape pour Ekico et pour passer au niveau supérieur est maintenant de compléter le système avec les guêtres postérieures et l’analyse sur le cercle”, conclut le Dr Thomas Launois. Un message reçu 5/5 !

Découvrez d'autres articles du même sujet

La reconnaissance d’images au service du suivi longitudinal du pied

Au sujet du suivi des pieds HoofTrack issus du logiciel Metron :

“Cet outil m’est utile pour le suivi locomoteur de sport, il m’accompagne pour affiner mes prises de décision en matière de ferrure. Par exemple dernièrement, dans le cadre du suivi locomoteur d’un cheval de complet, une de mes recommandations s’est portée sur le retrait d’une plaque sur un des pieds, mais pas sur l’autre. La plaque en question avait une épaisseur de 4mm ce qui correspondait à la différence de hauteur entre les talons de chaque pied. Un outil de ce type permet d’objectiver et de préciser le suivi longitudinal de la ferrure des chevaux. Dans le cadre de mes expertises (litiges médicaux) cela m’apporte également des éléments mesurables concrets », conclut le Dr Thomas Launois.

Dr Thomas Launois- Clinique Equine Bailly Vétérinaires (77)

Site web Bailly Vétérinaires

Facebook Bailly Vétérinaires

Suivi et analyse de la locomotion

Retrouvez sur notre boutique en ligne tous les outils et technologies pour vétérinaires équins.​
Nouveau

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

À la une

Articles Similaires

Témoignages

Militaire et maréchal-ferrant

Militaire depuis quinze ans, le sergent Armand est aujourd’hui affecté à l’École Militaire d’Équitation de Fontainebleau en tant que maréchal-ferrant. Insatiable perfectionniste, il nous ouvre les portes de cette institution

Lire plus »