L’analyse de la locomotion du cheval avec les guêtres connectées Tendiboots™

À la tête de sa propre activité depuis 2007 (Horsevet Team), le Dr Riba de Ave parcourt le Portugal pour assurer le suivi des chevaux de sport dont il a la charge. Passionné du fonctionnement biomécanique du cheval, il a intégré le système Tendiboots™ dans sa pratique professionnelle.

La donnée objective, en complément de l’acquis subjectif

En tant que spécialiste, Rodrigo connaît très bien les chevaux de compétition qu’il suit au cours des saisons de concours. Si les données exposées par les guêtres Tendiboots™ ne permettent pas à elles seules la réalisation d’un diagnostic, elles viennent néanmoins compléter l’examen vétérinaire et affiner la recherche diagnostic, particulièrement dans les cas complexes. L’exploitation des data s’adresse à aux spécialistes, aptes de les interpréter à juste titre.

Exemple de suivi du cheval de sport

L'ensemble des données collectées les plus fortes sont dans ce cas enregistrées sur le postérieur gauche. Cette indication a orienté le vétérinaire à explorer le postérieur droit, pour détecter un éventuel problème locomoteur sur ce membre.

Le Dr Riba de Ave est régulièrement amené à suivre des chevaux de sport tout au long de leur saison de concours. Dès lors, des examens sont effectués à plusieurs semaines ou mois d’intervalles selon les besoins. Lors de ces examens de routine, le vétérinaire observe le cheval évoluer et peut être amené à collecter également des informations complémentaires potentiellement non détectées par les observations visuelles seules.

Ce fut notamment le cas pour un cheval de sport qui n’a pas montré de troubles locomoteurs apparents lors de l’examen dynamique. Pourtant, les données ont révélé qu’il y avait un problème au postérieur droit. 

La lecture des données participe à orienter la recherche diagnostic, en approfondissant les examens sur un membre par exemple, ou en comparant le fonctionnement d’un membre par rapport aux autres.
Ces explorations peuvent être faites :

  • via l’examen dynamique, en faisant trotter à nouveau le cheval sur un terrain mou, dur, en cercle, sur une ligne droite et, enfin, en effectuant des flexions. Dans le cas de l’exemple présenté ici, la différence de fonctionnement du postérieur droit perçue par les guêtres Tendiboots™ était très subtile à l’observation visuelle.
  • via l’examen physique par palpations des membres. Dans le cas de l’échange avec Rodrigo, le cheval examiné présentait une distension subtile de la gaine du tendon du boulet du postérieur droit.
  • via les examens complémentaires, comme par exemple l’échographie. Dans le cas rapporté dans cette interview, l’échographie a pu mettre en évidence une tendinite du fléchisseur profond du postérieur droit.

 

Ainsi, grâce aux données Tendiboots™, le vétérinaire a pu prendre la décision de poursuivre les recherches et trouver finalement la lésion, en dépit du fait que le cheval ne présentait aucune boiterie à l’observation visuelle.

De la donnée objective à la donnée subclinique

Le cas de la détection non perçue par l’observation visuelle se retrouve régulièrement parmi les utilisateurs du système Tendiboots™.

Prenons un autre exemple avec un cheval de sauts d’obstacles de six ans, suivi par le Dr Stéfano Tassan, basé en Italie. Le cheval a été présenté en consultation pour cause de difficultés dans l’effort. Aucune boiterie n’était identifiable cliniquement et cette absence de boiterie a été confirmée par les guêtres.

Néanmoins, celles-ci ont indiqué une longueur de foulée plus courte de l’antérieur droit, ce qui a retenu l’attention du praticien. Le vétérinaire a alors souhaité approfondir ses recherches en échographiant le membre avant droit. Il a finalement diagnostiqué une tendinopathie occulte du tendon fléchisseur superficiel de l’antérieur droit.

 

Dans ce cas encore, les données des guêtres ont permis d’orienter les recherches diagnostics et de détecter une tendinite avant l’apparition d’une boiterie.

Dans le cadre du suivi du cheval de course, la Dr Kerry Pride, située aux États-Unis, a également intégré le système Tendiboots™. Durant la saison de course, les guêtres lui permettent de connaître les données habituelles des chevaux qu’elle suit et de prévenir les risques de contre-performance ou de blessure.

 

Sur la saison 2021, elle a suivi un étalon de quatre ans qui ne présentait pas de boiterie à l’examen visuel et ne présentait pas d’antécédents connus de pathologie de la locomotion. L’utilisation des Tendiboots a cependant mis en évidence un déséquilibre de fonctionnement dans l’analyse de la locomotion du cheval (répartition inégale de la charge entre les antérieurs en faveur du membre droit).

 

La Dr Pride a alors souhaité avoir recours à la thermographie pour détecter un signe avant-coureur d’inflammation et prévenir tout risque de contre-performance chez ce cheval de course. Lors de cet examen complémentaire, l’équidé présentait une signature thermique plus importante de l’antérieur gauche, membre présentant moins de données avec les guêtres Tendiboots™.

Après une correction dans sa gestion en maréchalerie, la répartition de la charge indiquée par les guêtres s’est rééquilibrée, tout comme l’examen thermographique des antérieurs.

La donnée objective dédiée aux vétérinaires équins

Lors des consultations avec Tendiboots™, de nombreux vétérinaires équipés rapportent l’intérêt des cavaliers/propriétaires et entraîneurs pour ce dispositif, et particulièrement dans le domaine des sports équestres, où l’utilisation des guêtres de protection est très répandue.

Les guêtres Tendiboots™ se posent sur les membres des chevaux comme des guêtres traditionnelles, à la différence que cet outil connecté collecte des données sur la démarche du cheval. La possibilité de pouvoir illustrer comment la locomotion évolue est un atout auprès des propriétaires qui ne perçoivent pas toujours visuellement l’évolution de la locomotion de leurs chevaux lors des anesthésies étagées, par exemple.

Pour conclure, le Dr Rodrigo Riba de Ave est clair sur sa position concernant les données objectives : « Celles-ci doivent être contextualisées et interprétées par le vétérinaire seulement car il est le seul à posséder les connaissances requises et l’expérience en médecine vétérinaire équine. »

Retrouvez l’intégralité de l’interview en français de Rodrigo sur notre chaîne Youtube

Suivi et analyse de la locomotion

Retrouvez sur notre boutique en ligne tous les outils et technologies pour vétérinaires équins.​
Nouveau

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

À la une

Articles Similaires