La gestion des chevaux de courses et d’équitation western avec le Dr Kerry Pride

Spécialisée dans le suivi sportif des chevaux de courses et d'équitation western, Kerry Pride, vétérinaire équin exerçant dans le Montana aux Etats-Unis, nous partage comment elle gère les chevaux de sport pour les garder à leur meilleur niveau.

Credit photo : Dr Kerry Pride à Lynda Ottun Memorial Barrel Race 2019 © Jackie Jensen

Barrel, roping, reining… quelles sont les différentes épreuves en équitation western?

Très prisée aux USA, l'équitation western est issue de l'équitation de travail et de manipulation du bétail.

On identifie différentes épreuves comme le :

👉 Barrel race : Dans cette discipline, le cavalier et son cheval sont jugés sur leur capacité à tourner le plus rapidement possible autour de tonneaux. Les barils sont au nombre de trois et disposés en forme de trèfle. C'est une épreuve de rapidité et d'habileté, le couple qui réalise le meilleur chrono est déclaré vainqueur !

👉 Roping : Cette discipline allie vitesse, coordination et habileté dans le maniement du lasso. Cow-boys et cow-girls doivent dans ce challenge attraper au lasso un veau par les pattes le plus rapidement possible.

👉 Cutting : Dans cette épreuve, le couple cavalier/cheval est jugé sur sa capacité à séparer un bovin de son troupeau. Les races de chevaux dominantes pour ce type de mission sont le quarter horse, l'appaloosa, le paint horse et le camargue.

👉 Reining : Cette discipline s’apparente à du dressage appliqué à l'équitation western. Le quarter horse est particulièrement représenté dans ce sport. Le cavalier cherche à contrôler sa monture le plus précisément possible et sans résistance pour effectuer différentes figures : sliding stop, spin, rollback, cercles, reculer…

En plus du suivi sportif des chevaux de western, le Dr Kerry Pride travaille également au suivi locomoteur des chevaux de courses.

Aux USA, les chevaux de ces disciplines concourent pour la plupart d'Avril à Octobre. Certains peuvent concourir toute l’année avec 4 à 8 semaines d’arrêt.

Le Dr Pride est présente sur les compétitions auxquelles participent certains chevaux qu'elle suit sur le plan locomoteur et conseille les entraîneurs sur les potentiels soins, repos, ferrures etc à prodiguer aux athlètes équins, pour les garder performants tout au long de la saison.

Accompagner la locomotion des chevaux de sport individuellement

Pour accompagner les chevaux de sport tout au long des compétitions et à leur meilleur potentiel de performance, la pratique vétérinaire de Kerry se concentre principalement sur les manipulations vertébrales (chiropraxie équine), l'acupuncture et le suivi de ferrure, par exemple en préconisant l'application de ferrures en aluminium pour limiter les vibrations dans les membres. Selon les cas, cela peut participer à la préservation du capital santé de l'appareil musculo-squelettique du cheval athlète.

L'objectif du Dr Pride et des entraîneurs, cavaliers, propriétaires avec lesquels elle collabore est de s'assurer que chaque cheval soit au maximum de son potentiel dans la façon de bouger qui lui est propre.

En effet, comme nous l'avons déjà évoqué dans ce blog, chaque cheval possède sa propre signature locomotrice.

Découvrez sur le même sujet

Le bilan locomoteur avant la saison de compétitions avec Kerry

"Dans ma pratique, avant que les chevaux ne commencent leur saison de compétition, je fais un examen dynamique et statique du cheval, puis j'utilise les Tendiboots™ pour évaluer leur locomotion.

Je m'ajuste ensuite et fais de l'acupuncture. Si le cheval présente une boiterie ou une locomotion inquiétante, d'autres outils diagnostics sont utilisés (c'est-à-dire radiographie, échographie, thermographie, etc.).

À partir de là, un plan de traitement est élaboré dans le but de faire bouger le cheval aussi bien biomécaniquement que possible. L'objectif est de s'assurer le plus possible qu'il va tenir physiquement et rester performant durant sa saison sportive."
explique le Dr Kerry Pride

IMG_0108 Kerry Pride - Thermographie
Barrel race competition

Credit photo : Dr Kerry Pride at Lynda Ottun Memorial Barrel Race 2021 © Jackie Jensen

Les bilans locomoteurs des chevaux pendant la saison de compétitions

"Une fois qu'un cheval commence à s'entraîner, je préfère le voir toutes les deux semaines pour évaluer la symétrie de la locomotion avec les Tendiboots™. Je réalise aussi des contrôles avec ma caméra thermique, j'apporte les ajustements qui me semblent nécessaires pour la performance et la santé locomotrice du cheval. J'ai aussi régulièrement recours à l'acupuncture."

"L'utilisation combinée des données des Tendiboots™ + scans thermiques + acupuncture au cours des deux dernières années m'a permis de détecter des changements subtils dans la locomotion des chevaux. Je peux ainsi intervenir et traiter si nécessaire avant l'apparition de boiterie visible et prévenir la baisse de performance en compétition.

Pour terminer la saison de courses/compétitions, je préfère procéder de la même façon que j'ai débuté : avec un bon examen statique et dynamique et évaluer à nouveau la symétrie de la locomotion avec les Tendiboots™.

De plus, à la fin de la saison, des radiographies des chevaux de course sont réalisées pour comparer avec celles prises durant la pré-saison."
, Dr Kerry Pride

L'intégration de la technologie Tendiboots™ pour la surveillance de la locomotion

"L'intégration d'un moyen simple et rapide pour surveiller la symétrie de la locomotion a été inestimable dans ma pratique.

Les chevaux que je vois sont à l'entraînement et considérés comme "sains" pour leur travail. Cependant, avec les Tendiboots™, j'ai pu détecter de subtiles asymétries dans leur locomotion et les traiter par différentes méthodes en fonction de chaque cheval.

Mes clients sont plus heureux, leurs chevaux plus sains et capables de rivaliser en compétitions avec moins de problèmes locomoteurs.", Dr Kerry Pride

Race horse
Horse riding

Suivi et analyse de la locomotion

Retrouvez sur notre boutique en ligne tous les outils et technologies pour vétérinaires équins.​
Nouveau

Partager :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

À la une

Articles Similaires

Cas clinique : Angle palmaire négatif

Le métier de maréchal-ferrant par Pierre Martinuzzi

Vocation, remise en question, solidité physique et mentale… Les métiers liés aux soins des animaux mélangent souvent passion et endurance face aux réalités sur le terrain. Nous avons interrogé Pierre

Lire plus »
Cas clinique : Fourbure

Cas de fourbure grave

Focus sur la réhabilitation de la fourbure grave suite à un cas de lymphangite sévère. Un sauvetage réalisé grâce à la collaboration entre maréchal-ferrant et vétérinaire équin. Alimentaire, infectieuse, mécanique…

Lire plus »
Cas clinique : Aplombs

Prévenir plutôt que guérir en maréchalerie

Tour d’horizon sur l’intérêt de la documentation et des assurances en maréchalerie. Parmi nos utilisateurs maréchaux équipés des technologies de suivi du cheval, la possibilité de pouvoir échanger sur la

Lire plus »