Le suivi locomoteur des chevaux de CSI 5*

Ils foulent les pistes en Europe et à l’international et pourtant leurs quartiers généraux se trouvent ici, en France ! Focus sur ces chevaux voyageurs qui concourent à très haut niveau, et sur les équipes qui les accompagnent.

Chevaux internationaux

Emmitouflé dans sa couverture, le bel hongre est prêt pour son check-up locomoteur mensuel et attend son vétérinaire référent qui le suit minutieusement. Entouré de ses protecteurs, notre cheval du jour jouit d’un temps de repos sur ses terres françaises, entre deux concours, tout comme ses coéquipiers équins et humains. Une parenthèse au calme, loin des tumultes des CSI étoilés !

Le vétérinaire en charge du suivi de ce piquet de chevaux est le Dr Benoit Cadin. Dirigeant associé de la Clinique équine de l’Aigle, dans l’Orne, Dr Cadin parcourt largement l’Ouest de la France pour assurer le suivi des chevaux de saut d’obstacles et de courses.

De la simple visite à l’examen clinique du cheval

Benoit voit les chevaux dont il a la charge quasiment après chaque retour de compétition. Selon les avis et propos de l’équipe qui entoure au quotidien les chevaux, les examens cliniques seront plus ou moins approfondis.

Les observations de routine assurent que tout va bien : flexions, cercles, 8 de chiffre, locomotion sur sol dur, et sol mou, etc. Mais les recherches diagnostics peuvent être plus poussées si nécessaire : échographies, radiographies, anesthésies tronculaires, fouilles, etc.

Toutes les remarques sont considérées et passées au crible, du simple petit bouton sur le corps du cheval à la suspicions de douleurs musculaires, tendineuses ou articulaires. L’humeur de l’équidé est également en permanence observée pour détecter tout signe de tension, souffrance ou, au contraire, de détente et de relaxation.

Les échanges les plus volubiles n’ont qu’un seul sujet et qu’un seul objectif, la santé du cheval. Cavalier maison, cavalier de compétition, groom, maréchal, vétérinaire, tous recoupent leurs observations respectives pour permettre au cheval d’atteindre les meilleures conditions pour effectuer sa performance sportive.

La technologie au service des hommes de chevaux

L'expérience, la connaissance, le feeling s’associent alors à tous les moyens disponibles pour accompagner le cheval au plus haut niveau de ses possibilités, au plus haut niveau de son confort.

C’est sur cet objectif, qu’Ekico travaille également à être utile aux différents membres de cette équipe de niveau international. À travers le développement de la technologie Tendiboots™, certains de ces chevaux de sport sont suivis depuis un an régulièrement par l’outil connecté. "Nous connaissons parfaitement, chacun à notre manière, les chevaux que nous suivons. Grâce à nos observations, la connaissance de leur caractère propre à chacun. Je peux dire qu'avec les chevaux que je suis, on se connaît depuis longtemps et très bien", amorce Dr Benoit Cadin.

"Avec les guêtres, je connais aujourd’hui mes chevaux sous un nouvel aspect et ai recueilli maintenant leurs normes en matière de données. Je sais par exemple que tel cheval a habituellement X de Newtons collectés par les guêtres connectées. Que celui-ci en aura moins car il possède une frappe moins importante que le précédent, etc. Cela nous permet, et avec toute l’équipe, de modifier des paramètres et de voir si le cheval est mieux ou moins bien, prendre des décisions sur les ferrures, par exemple, ou encore collecter des informations en direct avec le cavalier monté. Les guêtres sont un moyen de plus à notre disposition dans notre quête de la précision et de la justesse."

Au rythme des résultats FEI

La rigueur plane au sein des écuries. Toute l’équipe restée en France vit au rythme des résultats du cavalier. Tout ce travail commun est là pour tendre vers la réussite en concours ! La journée se poursuit, suspendue aux notifications des résultats FEI. Le cavalier est-il sorti de piste ? Part-il en reconnaissance ? Quels sont ses résultats ? "À ce niveau, tout le monde doit savoir contrôler la pression. Tous les membres de l’équipe, le cavalier, les accompagnateurs, les propriétaires et moi-même", partage Benoit.

Un monde exigeant, mélange d’assiduité, de tension, mais aussi d’excitation, de fierté, et de passion. De retour au boxe, la visite vétérinaire est terminée ; le cheval du jour ne le sait pas encore mais il se prépare déjà pour son prochain CSI.

L’une de ses plus proches supportrices le recouvre de sa couverture et répond, l'œil pétillant, à ma dernière question de la journée :
"Vous le suivez aussi en concours ?", demande-je. "Tout le temps, et c’est vraiment génial !", s'exclame-t-elle en souriant.

Suivi et analyse de la locomotion

Retrouvez sur notre boutique en ligne tous les outils et technologies pour vétérinaires équins.​
Nouveau

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

À la une

Articles Similaires

Témoignages

Militaire et maréchal-ferrant

Militaire depuis quinze ans, le sergent Armand est aujourd’hui affecté à l’École Militaire d’Équitation de Fontainebleau en tant que maréchal-ferrant. Insatiable perfectionniste, il nous ouvre les portes de cette institution

Lire plus »